BON CAREME A TOUS

Mes chers amis avec le ‘mercredi des cendres’ commence un nouveau temps liturgique: c’est le temps du Carême. Il s’agit en effet d’une periode de 40 jours (allant du mercredi des cendres au jeudi saint à l’exception des dimanches) que l’Eglise nous offre pour nous préparer à la plus grande solennité de l’année liturgique: la solennité de la résurrection de notre Seigneur.

Le chiffre 40 que traduit déjà le mot carême nous rappelle la marche du peuple d’Israël dans le désert qui dura 40 ans; de l’Egypte à la terre promise. Temps d’épreuves en vue d’une maturoté spirituelle pour enfin aboutir à la prommesse de YHWH. Ce chiffre nous rappelle aussi dans le Nouveau Testament la tentation du Christ au désert: période de 40 jours intercalée entre son baptême et le début de son ministère public. Le carême nous fait revenir à ce qui est essentiel à notre cheminiment vers le salut dans le Christ.

Durant le carême nous sommes invités à vivre dans la prière, l’aumône et le jeûne pour ainsi mieux avancer dans une démarche spirirtuelle nous préparant aux célébrations pascales.

En signe de pénitence, la couleur liturgique est le violet et des activités spirituelles sont généralement prévues dans les communautés paroissiales pour accompagner les fidéles à bien monter vers Pâque. Les exercices du chemin de la croix sont repris tous les vendredis de carême pour nous inviter à suivre et imiter le Christ sur le chemin de sa passion.

Pendant ce temps fort, le gloria et l’alléluia ne sont pas chantés dans les célébrations et la confession des clercs et des fidèles est très encouragée. C’est aussi un temps de préparation intene pour les catéchumènes qui seront initiés à la foi chrétienne durant la Veillée pascale.

Cette année, nous célèbrerons Pâque dans une atmosphère assez contraignante avec les limites imposées par la pandémie du Coronavirus. Toutefois, avec une bonne disposition intérieure et dans l’application des mesures barrières et des consignes qui seront edictées par les autorités étatiques, sanitaires et ecclésiastiques; nous espérons célébrer les fêtes et solennités pascales dignement dans la foi, l’amour et l’espérance.

Montons à Jérusalem pour être avec celui qui s’est livré pour nous !

Bonne montée vers Pâques à tous !

Commentaires facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *